Foire aux quesdtions

Le sucre de fruits Higéa, c’est le plaisir sucré pour toute la famille !

Vous avez de plus en plus de mal à résister à votre petite douceur du soir ?

Vous adorez la pâtisserie, mais vous vous privés de cette passion par peur de voir les kilos s’accumuler sur la balance ?

Alors ne cherchez plus, Higéa fait son entrée dans la famille !

Encore plus séduisants que « le gendre idéal » , les produits Higéa vous accompagnent tout au long de la journée :

Une peu de confiture sur une tartine de pain beurrée au petit-déjeuner, une pause gourmande « glace à la vanille nappage caramel » au goûter , un gâteau d’anniversaire allégé en sucres et en calories, un café onctueux, un thé détox aux saveurs envoûtantes, un sirop de fruit naturel et allégé en rentrant de l’activité familiale du dimanche après-midi.

Au travers de tous ces moments de vie partagés avec vous, Higéa est fier d’être l’allié sain et gourmand du quotidien des familles françaises.

Les Sucres de fruits Higéa, c’est LA nouvelle façon de sucrer !

Le concept est simple : Extraire les sucres naturellement présents dans les fruits afin d’obtenir un produit sucrant de haute qualité nutritive et sain pour la santé !

Vous cherchez un moyen de consommer moins de sucres sans vous priver? Alors Les Sucres de fruits Higéa sont vos amis ! Si nos clients devaient résumer notre concept en une seule phrase, ils diraient : « Higéa, c’est le plaisir sans la culpabilité ! »

Vous n’aviez jamais imaginé pouvoir un jour goûter à un plaisir sans avoir à en payer la contrepartie ? Higéa l’a fait pour vous! Avec Higéa, redécouvrez l’authentique goût sucré libéré de la crainte de la prise de poids ou de l’anxiété de nuire à votre propre santé!

Vous avez sûrement entendu parler des dangers liés à la surconsommation de fructose ? Soyez rassuré, Higéa, ce n’est pas du fructose pur !

Il s’agit de sucres extraits de fruits dont la composition est la suivante :

- Glucides 70% (dont 95% de fructose et 5% de glucose)

- Eau 30%

Ce savant mélange nous permet d’obtenir les avantages du fructose sans les inconvénients. En effet, grâce à la faible proportion de glucose de fruit présente dans les flacons Higéa, votre pancréas libèrera l’insuline permettant à votre organisme de mieux assimiler nos sucres qu’un fructose pur !

Néanmoins, comme pour tout aliment, rien ne sert d’en abuser ! L’OMS recommande une consommation de fructose inférieure à 400g par jour. Chez Higéa, nous appliquons les mêmes recommandations.

Les avantages sanitaires des Sucres de fruits Higéa sont liés à notre extraordinaire procédé d’extraction naturel certifié sans « haute transformation » ainsi qu’à l’origine des matières premières que nous utilisons.

 

 

 

a. La naturalité : Nos sucres de fruits sont 100% naturels puisqu’ils proviennent uniquement des fruits (raisin, pommes ou dattes) et notre procédé d’extraction n’utilise ni solvant ni adjuvant!

 

b. Le faible impact calorique : Le calcul est simple, un sucre blanc classique (ou cassonade) a un impact calorique de 400 kcal / 100g. Nos sucres de fruits ont un impact calorique de 280 kcal / 100g. Étant donné son pouvoir sucrant deux fois supérieur, l’équivalent pour le même pouvoir sucrant sera donc 400 kcal pour 140 kcal avec Higéa, l’impact calorique est réduit de 65%, alors, pourquoi s’en priver?

 

c. L’indice glycémique : L’indice glycémique d’un produit détermine son impact sur votre glycémie corporelle. Un produit alimentaire dont l’indice glycémique est élevé provoquera un pic glycémique dans votre sang ainsi qu’une hypoglycémie par la suite. La répétition de l’instabilité glycémique corporelle peut à terme provoquer un diabète de type 2, du cholestérol, une prise de poids importante ou des accidents cardio-vasculaires. Le classement des indices glycémiques de chaque aliment va de 0 à 100 pour le glucose pur! Si un sucre classique a un indice glycémique élevé de 70, certaines solutions sucrantes tels que le sirop d’agave sont eux plus proche de 40. Les Sucres de fruits Higéa quant à eux proposent un indice glycémique de 11,9, ce qui est équivalent à l’indice glycémique d’un légume vert… Pas mal pour un sucre!

 

d. Le fort pouvoir sucrant : Dans vos recettes de pâtisserie comme dans votre thé, nul besoin de surdoser le Sucre de fruits ! Ces-derniers sucrent 2 fois mieux qu’un sucre classique, vous pouvez donc réduire par deux les quantités de sucre incorporées dans vos préparations! Ce pouvoir sucrant incomparable vous permet de réduire encore l’impact calorique et glycémique sur votre santé puisque votre consommation en sucres est plus faible pour un gout sucré conservé intact!

Que ce soit pour réaliser un caramel, un gâteau au chocolat, un sorbet aux mangues ou un clafouti à la cerise, Higéa est votre allié pâtisserie.

Le fort pouvoir sucrant de nos sucres de fruits vous permet de diviser par deux les quantités de sucres indiquées dans les recettes traditionnelles. Par exemple, pour une recette de gâteau incluant 100g de sucre blanc, vous pourrez incorporer 50g de Sucres de fruits Higéa.

De plus, excepté pour les meringues et pâtes sèches (cookies, sablés…), la texture liquide de nos sucres de fruits n’impactera pas celle de vos préparations, ni leur goût, puisque l’eau naturellement présente dans nos sucres s’évaporera à la cuisson!

C’est très simple, une pression suffit!

Nos flacons 330g spécialement étudiés pour l’utilisation de nos sucres de fruits dans les boissons chaudes vous permettront de doser avec une grande précision.

Cependant, si vous avez tendance à avoir la main lourde, nos cuillères doseuses vous aideront à respecter l’équivalence d’un sucre classique dans votre boisson (1 cuillère = le pouvoir sucrant d’un sucre classique).

L’indice glycémique (ou IG) est le reflet de la qualité des sucres que nous consommons : il renseigne sur la capacité d’un aliment à élever la glycémie (taux de sucre dans le sang).

Cet indice va de 0 pour l’eau à pour 100 le glucose.

La valeur référence donne une indication sur la capacité d’un aliment à influer sur votre glycémie corporelle.

Nous dirons donc d’un aliment qui augmente le taux de sucre dans le sang qu’il a un indice glycémique élevé, et d’un aliment qui agit peu sur la glycémie qu’il a un indice glycémique faible.

Attention : La notion d’indice glycémique a remplacé celle des sucres lents et des sucres rapides. Cette dernière est devenue obsolète, et même erronée puisque le pain blanc qui était considéré comme un sucre lent a un impact important sur la glycémie (IG = 70).

Il faut savoir que chaque aliment a été classé en fonction de son indice glycémique, il existe aujourd’hui des applications qui calculent l’indice glycémique moyen de vos repas en prenant en compte l’IG de chacun des aliments qui les composent.

Mais alors, pourquoi regarder l’indice glycémique d’aussi près ?

► Perte de poids durable et sans frustration :

Les sucres consommés sont assimilés par une hormone nommée «Insuline », sécrétée par votre pancréas. Hors, passé un certain seuil, lorsque l’indice glycémique corporel est trop élevé, l’insuline ne peut pas assimiler tous les glucides présents dans le sang. Ces sucres sont donc stockés et se transforment en graisse…

En adoptant une alimentation à IG bas, le processus est inversé : la lipolyse (déstockage des graisses) est facilitée.

► Effet « coupe faim » :

Quand on mange des aliments à indice glycémique élevé, la glycémie s’élève et le pancréas envoie une décharge d’insuline. Celle-ci agit rapidement en favorisant le stockage du glucose dans les cellules pour être utilisée ou transformée en graisses. Il s’ensuit une baisse brutale de la glycémie, parfois un peu excessive : on parle alors « d’hypoglycémie réactionnelle ». Elle déclenche la sensation de faim, une sensation de fatigue, parfois même un léger malaise et l’envie de consommer des aliments sucrés. C’est pourquoi l’on dit souvent que « le sucre appelle le sucre » :

Les aliments à IG élevé attisent donc l’appétit et incitent à manger plus que ce dont le corps a besoin.

Il s’agit d’un cercle vicieux qui aboutit inéluctablement à la multiplication des prises alimentaires et, au bout du compte à la prise de poids.

A l’inverse, le fait de consommer des aliments à l’indice glycémique faible favorise votre équilibre personnel et permet une meilleure assimilation des sucres sans stockage.

► Un regain d’énergie :

L’on peut considérer que l’énergie est obtenue par l’assimilation des glucides, véritable carburant de notre organisme. Hors, un surplus de glucides mal assimilé (IG élevé) entraine l’effet inverse : coup de pompe de onze heure, l’envie de faire la sieste après un repas frugal…

Un petit déjeuner équilibré, constitué d’aliments à IG bas, permet de réduire le pic glycémique, et l’hypoglycémie réactionnelle disparait. Nous sommes donc plus performants physiquement et intellectuellement tout au long de la journée.

► Une prévention efficace pour de nombreuses maladies :

Grâce à leur faible impact sur la glycémie, les aliments à faible IG réduisent les besoins en insuline et permettent de prévenir le diabète de type 2 (celui qui apparait généralement à l’âge adulte, associé au surpoids) ou de mieux le maitriser chez les personnes qui en souffrent.

Favoriser les aliments à faible IG permet aussi de réduire le taux de cholestérol sanguin et aide à mieux réguler l’hypertension artérielle. Enfin, des études ont montré les bénéfices des IG bas pour la prévention de certains cancers, notamment pour les cancers digestifs.

Ce site internet utilise des cookies afin de vous procurer la meilleure expérience parmi nous. Confidentialité / Données à caractère personnel

Se connecter

MENU

Votre panier

Il n'y a plus de produits dans votre panier